Coup de gueule Lingg & Janke


Aujourd’hui, aucune information produit à vous présenter. Je vais juste porter un coup de gueule concernant un produit et le service technique associé. Je n’ai pas l’habitude de dénigrer les marques, mais je pense que mon expérience pourra vous être profitable et vous éviter des soucis à l’avenir.

Il y a de cela 2 ans et demi (janvier 2011) j’ai installé chez un client un compteur d’énergie tri-phasé de marque Lingg & Janke, avec interface KNX incorporée (modèle EZ382C4). Ce compteur servait aussi bien pour des indications de consommation que pour délester des circuits non prioritaires, en cas de pic de consommation. Tout a bien fonctionné pendant 2 ans. Mais en janvier 2013, il y a commencé à y avoir quelques bugs. Sur une phase, de temps en temps les valeurs renvoyées par le compteur étaient absurdes. Des valeurs de 9000 A au lieu de 9 A par exemple. Forcément, le délestage se mettait en route puisqu’on atteignait largement la valeur de seuil.

Au bout de quelques semaines, une 2ème phase s’est mises à envoyer des valeurs aussi absurdes, mais beaucoup plus régulièrement que la première. De l’ordre de 1 fois toutes les 2 minutes. Donc forcément ça délestait dans tous les sens, alors qu’il n’y en avait pas forcément besoin.

Après analyse du problème, je contacte l’importateur en France de Lingg & Janke, la société Jung. Le produit n’étant plus sous garantie, je suis obligé d’en commander un nouveau en attendant de renvoyer le défectueux pour qu’il soit testé. S’il s’avérait défectueux, il m’aurait été remboursé.

Le compteur défectueux est reçu chez Jung à la mi-mai pour tests,  avec mon programme ETS complet pour être bien certain d’avoir les bons éléments de comparaison. Il est testé, mais le technicien me fait savoir qu’il est obligé de le renvoyer au constructeur pour expertise afin d’affirmer s’il est défectueux ou non.

Après de multiples relances, je finis enfin par avoir une réponse (le 25 juin). Aucun défaut n’a été constaté sur le compteur, et il doit donc m’être retourné rapidement. Joint à ce mail, on me fournit un fichier de log prouvant qu’aucun défaut n’a été constaté. Ci-dessous vous verrez le fichier de log qui a été joint au mail, avec quelques explications.

jung-france-ez382c4regfw

 

Ainsi donc, le fabricant reconnait qu’il y a une valeur absurde qui passe sur le bus, mais ne veut pas admettre qu’il s’agit de son appareil! Pour information, il n’y a aucun autre compteur sur cette installation, et les 3 adresses de groupe utilisées pour l’intensité de chaque phase sont utilisées exclusivement pour chacun des objets de communication de chaque phase. Donc ces valeurs ne sont pas remontées par un autre compteur ou par une adresse de groupe qui serait liée à plusieurs objets. Une mauvaise foi évidente donc.

J’ai fini par recevoir le compteur défectueux qui m’a été renvoyé ce jour 23 juillet 2013, soit plus de 2 mois après qu’il ait été reçu chez Jung. Quasiment 1 mois entre le moment où ils ont décidé de me le renvoyer (le 25 juin) et la date de réception effective.

Les leçons à en tirer:

  • un produit qui, une fois passée la période de garantie, commence à bugger sérieusement
  • un temps de réaction du fabricant aberrant
  • une mauvaise foi flagrante du fabricant sur l’état du produit, malgré les évidences
  • des délais de livraison hallucinant
  • de l’argent perdu puisque j’ai acheté un nouveau compteur mais que l’ancien n’a pas été remboursé

 

En conclusion, quand je vois comment ça s’est passé avec ce produit, de mon côté il est hors de question que je commande du matériel de cette marque à l’avenir. Si c’est pour se retrouver avec ce même genre de souci, non merci. J’espère que cette expérience pourra vous être utile également. En ce qui me concerne Lingg & Janke est désormais sur ma blacklist de produits.

N’hésitez pas à  commenter si vous avez des expériences du même type à partager. Cela sera utile pour tout le monde.

Publicités

5 réflexions sur “Coup de gueule Lingg & Janke

  1. Merci pour cet article qui me fais prendre conscience de certaines et me permettra de faire l’impasse sur certaines marques aussi…faut pas prendre les gens pour des abrutis…!!

  2. Ca c’est du service… de .3..3 ! Et dans nos métiers, la qualité du service est à peu près aussi importante que la qualité intrinsèque du produit. Il semble que sur ce coup Lingg & Janke ait faux sur les deux tableaux.

  3. Exactement, le service c’est primordial. Et s’il n’y en a pas chez un fabricant, je pense qu’il faut clairement faire une croix dessus, même si les produits ont l’air intéressant.

    • je crois que les mecs ils ont pas tout compris …ce genre d ‘article va faire parler , a l’heure d’internet il faut être très vigilant sur sa propre réputation….

      • C’était le but de l’article, faire réagir, et faire comprendre aux industriels que vendre des produits c’est une chose, mais assurer un service après vente de qualité, c’en est une autre.
        Le but de l’article n’est pas de salir la réputation d’un fabricant, mais de montrer que leur manque de bonne volonté pour un seul petit client peut porter à conséquence beaucoup plus qu’ils ne l’imaginent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s