Intégrer des objets connectés dans une installation domotique


Les objets connectés sont de plus en plus présents dans les habitations. Le dernier CES a démontré s’il était besoin l’engouement suscité par ces objets du quotidien.

Comment ces objets peuvent-ils être utilisés pour s’intégrer dans votre installation domotique?

Je vais vous donner quelques exemples qui vous donneront des idées. Cependant gardez toujours à l’esprit ce que j’évoquais précédemment dans un autre article: uniformiser les technologies n’est pas forcément facile. Donc, si vous souhaitez voir vos objets connectés correctement intégrés dans votre installation domotique, renseignez vous bien pour savoir si cela est réalisable ou non (API, SDK, etc), ou faites appel à l’intégrateur qui a programmé votre installation. Dans les exemples qui suivent vous trouverez quelques produits qui peuvent être intégrés dans une installation domotique.

1er exemple: les lampes et ampoules connectées. Les lampes et ampoules connectées se développement parmi l’ensemble des objets connectés. Cela a commencé avec les Philips Hue, et cela continue avec une société lyonnaise (cocorico) et les lampes Holi. Ces lampes ont la particularité de fonctionner en RGB, c’est à dire qu’elles peuvent créer des ambiances de lumière avec différentes lumières et différents niveau d’intensité. Les lampes Holi peuvent également se synchroniser avec la musique de votre smartphone pour créer une ambiance ‘boîte de nuit’ dans votre maison.

hola_fivefive_a4hd_h5 (1)
Une façon intéressante de coupler ces lampes à votre installation domotique, serait par exemple de générer une ambiance lumineuse en fonction de votre consommation énergétique. Si vous avez un pic de consommation, la lampe s’allume en rouge pendant 10 secondes. Et inversement si vous consommez très peu.
Holi sait gérer les ambiances en fonction de la musique sur votre téléphone, mais on peut très bien imaginer faire la même chose avec les Philips Hue, et également en intégrant cela directement sur votre système de diffusion musicale de la maison.

2ème exemple: Le thermostat Nest. Il a fait le buzz dernièrement suite à son rachat par Google. Utilisé pour contrôler le chauffage de la maison, il pourrait très bien être utilisé dans votre installation domotique pour contrôler également la climatisation, voire même l’éclairage. On détourne ainsi le thermostat de sa fonction principale. Par exemple le bouton rotatif du Nest peut très bien être utilisé pour faire de la variation d’éclairage au lieu de régler les consignes de température. Nest affiche une feuille verte lorsqu’il détecte que vous économisez de l’énergie. Cette information pourrait être utile sur la visualisation de votre système domotique. Pourquoi donc ne pas l’afficher également?

nest

L’intérêt d’intégrer ces objets connectés dans votre installation domotique globale est toujours le même: faire communiquer tous ces éléments entre eux pour en retirer les caractéristiques les plus intéressantes. Utiliser ensuite ces caractéristiques pour rendre votre installation domotique encore plus performante. Et également ne pas avoir 15 applications sur votre tablette ou smartphone pour gérer quinze objets connectés différents.

Je vous proposerai prochainement une vidéo montrant une utilisation pratique de ces objets connectés dans une installation.

Publicités

Une réflexion sur “Intégrer des objets connectés dans une installation domotique

  1. Pingback: A quoi sert la domotique? | DomoConcept, Blog domotique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s